Connexion

Paris - Roubaix

 

- Fabrice a effectué ce week-end, les 145 km du challenge de la plus belle des classiques, «  Paris Roubaix » .

De retour en terre normande après ce périple dans le ch'nord.

Une bien belle épreuve que le Paris Roubaix Challenge.

Ça détruit un peu les bras , les mains et les épaules mais c'est à faire.

 

" Fabrice "

- On retrouvera dès ce week-end, d'autres coureurs qui vont affronter les 110 km du Tro Bro Leon.

Course de mouvements aux Pieux

 

- Dès les premiers km de course on retrouve une échappée de 5 coureurs, ou figure Maxime. Malheureusement il perd sa place dans l’échappée et doit repartir à la poursuite du peloton , après avoir été obligé de mettre pied à terre pour réparer un ennui mécanique.Avec l'aide de ses coéquipiers, il réussit à rentrer ,et profite des nombreuses attaques pour s’insérer dans un contre avec Anthony. 

- A mi-course, ce contre réussit à faire un regroupement avec l'échappée et Jordan qui avait réussi à  intégrer un premier contre quelque tour avant. On retrouve donc à l'avant  14 coureurs ou figurent 3 Rouge et Noir.

- A deux tours de l'arrivée, Anthony lance une attaque solitaire jusqu'à obtenir une avance de 35 secondes. Malgré une garde intensive de Maxime et Jordan, il  se fait reprendre sous le son de la cloche. La course se joue donc dans le dernier tour.

- Après de nombreux efforts, les visages commencent à marquer et l' échappée se voie diminuée par l’arrière. A l'arrivée 3 coureurs font la différence et arrivent au sprint pour la victoire. Malgré ses derniers retranchements lors de ce sprint, Maxime finit à la 3e place.

Jordan et Anthony arrivent quelques secondes après, pour prendre une place dans le Top 10.

- A plus de 3 min , le peloton finit en groupe, malgré différentes attaques de Charly, Vincent.J et Florent.

 

 

- Au classement du Trophée Finel, Maxime conforte une place parmi les favoris. 

 

Présentation des Coureurs

 

 

 

Le métier qui rentre pour Thierry

( Pont Hebert )

 

Plusieurs coups essayent de partir rapidement mais sans résultat. Deux gars partent à 3 tours de la fin et on ne les reverra plus. Pour la première fois en course, j'ai essayé plusieurs fois de partir avec différents compagnons d'infortune, mais malheureusement le peloton ne voulait pas nous laisser partir. Ça finit au sprint dans la bosse et il me semble que je rentre dans le top 10.

Content de ma course mais un peu déçu quand même car j'ai raté la bonne pour rien , mais bon c'est comme ça .

Il n'y a pas que dans les chutes que le métier rentre. Vivement la prochaine !

 

" Thierry "

 

Noyal 

Très belle course avec un bout en ligne de 80 km et un circuit final de 3 km à faire 7 fois. 160 coureurs au départ.

Les premiers km de courses sont très rapides avec un gros vent dans le dos. Une grosse chute au bout de 6 km coupe le peloton en deux donc la course fut neutralisée pendant 10 minutes pour permettre à tout le monde de revenir. Ça repart sur les chapeaux de roues toujours le vent dans le cul et personne n'arrive à sortir.

La sélection se fait par l’arrière dans les grimpeurs qui ne sont pas très dur mais assez long. Charly saute une première fois dans un grimpeur avant de rentrer mais il saute de nouveau sur un coup de bordure.

Alors que nous avons le vent de face, les coups ont du mal à sortir. Max arrive à prendre la bonne échappée avec 13 coureurs à 35 km de l'arrivée. Sur le circuit final très usant, l'échappée explose et ils ne sont plus que 4 devants.

Charly bâche à l'entrée du circuit final, Max bâche à 1 tour de l'arrivée et moi je vais chercher une place de 15 dans le peloton.

 

" Anthony "

 

Un avant-goût du Paris Roubaix

( Lozon)

 

- Sous une pluie et des routes boueuses, toutes les conditions naturelles étaient réunies pour avoir une course difficile. Et en jugeant les visages des guerriers  à l’arrivée,  on peut en conclure que la course s'est jouée au mental.

 

 

- Sur la course Dep 3.4,  l' Ust fut malheureusement  représenté que sur la ligne de départ. En effet, Thierry notre seul coursier du club, chute dès le premier tour faute à des routes pas très praticables.

Départ à 14h32 et fin à 14h40,

Celui qui n'a pas visité les routes de Lozon avec sa boue et ses plaques de gazole dans les virages en descente ne manque rien.

Donc désormais c'est fait j'ai ma première chute, accompagné de 5/6 camarades de jeu.

Je pourrais frimer maintenant à la piscine avec mes croûtes au niveau du genou, de la hanche et du coude, en disant que c'est le métier qui rentre ( sauf que le métier ça pique).

Bon ce n'est pas tout mais maintenant, place aux anti-inflammatoires, car lundi il y a Pont Hebert et ce n'est pas tout ça qui va arrêter un petit jeune de l'Ust , du moins je l’espère.

Bonne chance aux copains sur toutes les autres courses du week-end.

 

" El Cascador – Thierry "

 

- Sur la course Dep 1.2, malgré des pluies n’améliorant pas les routes, nos deux guerriers en Rouge et Noir font la course à l'avant, sans toutefois réussir à s’intégrer dans la bonne échappée de 10 coureurs. En fin de course, Jérôme. L et Vincent. J tentent à de nombreuses reprises de se faire la malle au peloton et réussissent à prendre quelques mètres sur la ligne d'arrivée. Ils finissent 10e et 13e de la course.

Malgré de nombreuses tentatives dans la bosse , Jérôme. L et moi n'arrivons pas à prendre le bon coup qui se forme dans la descente. Dans le dernier tour, Jérôme et moi-même sortons avec un coureur de St Vigor. Ce qui reste du peloton est sur nos talons. Je fais 10e et Jérôme 13e.

Conditions de course difficiles !

"  Vincent.J "

 

Première course dans le Cotentin

 

- Pour cette course à l' Haye du Puits, le club était représenté par 10 coureurs sur la course des 3e catégorie et seulement par Fabrice en Dep 3.4.

 

- Après une course sans échappée sur la course Dep, le peloton entier se joue la victoire au sprint.Fabrice se place dans les premières positions du peloton.

 

 

- En parallèle de cette course, se joue la première manche du Trophée Finel. Un trophée reconnu dans le Cotentin et qui donne envie à beaucoup de coureurs.

La course fut vite lancée avec une échappée dès le premier tour, on y retrouve pour représenter le club  Anthony.  Derrière les concurrents ne voulant pas être vaincus, des attaques mouvement toute la course jusqu'à que le peloton soit séparé en plusieurs groupes. Après quelques changements de position dans les groupes de poursuite, l' échappée se fait reprendre par un groupe conséquent dans les derniers tours de course. On retrouve à ce moment Anthony et Maxime dans l' échappée, très vite rejoint par Vincent.F et Florent. Après tous ces mouvements, un homme sort à 4 tours de l'arrivée et s'offre la victoire.

Maxime prend la 5e place suivi de prés par ses compagnons d’échappée.

 

Villedieu les poêles

 

Une  échappée de seulement 4 coureurs  qui se forme au tiers de la course ira au bout. J'essaye de sortir 3 fois car j'avais de bonnes jambes aujourd’hui , sans réussite. Pas de risque pour un bon placement pour entamer le sprint pour ma part, j'en dépasse une vingtaine pour faire 16e.

" Pierre Marie "

 

 

Top 5 pour Jordan

(Landiviau)

 

 

 

Sur la rapide course d'attente du GP Gilbert Bousquet , 1h35 pour 60 km , deux coéquipiers font la course et se disputent la victoire.

Derrière, le seul contre part à 8 km de l'arrivée, on se retrouve donc à 5 en contre. Le peloton revient au contact au pied de la côte situé à 600m de l'arrivée.

Je fais 5e dans la difficulté !

Bon courage à ceux qui courent demain !!

 

" Jordan "

Coordonnées

Adresse Club UST :

11 rue Gustave Flaubert

50120

Equeurdreville-Hainneville

 

Adresse mail :

contact@ustcyclisme.fr

 

Président :

Thierry PROVOST

     

Nous avons 46 invités et aucun membre en ligne

Main Page Contacts Search