Connexion

Quelques nouvelles de Jordan

 

 

1000,7 km et 37h35 de vélo plus tard, je suis bien arrivé à Toulouse !

Une expérience incroyable …

Du cyclisme a l'état pur !

Dernière étape « bonus » lundi vers les Pyrénées pour rejoindre des amis.

Retour fin de semaine prochaine.

Bonnes courses aux coursiers ce week-end !

 

" Jordan "

Pont Hébert

 

Victoire du plus fort. Un fausseur de course, parti rejoindre comme une rafale les 2 échappées à 4 tours de l'arrivée qui avaient pris seulement 300 mètres.

Auparavant, j'ai essayé plusieurs fois car j'avais les jambes mais rien n'y fait.

A la fin, je fais 11e. J'ai laissé trop de jus dans mes attaques.

 

" Pierre. Marie "

J'ai été épargné 7 tours sur les 8 et puis au dernier , on m'a rappelé que le week-end de la loose n'était pas terminé. Mon pneu arrière était usé.

 

" Richard "

 

Prix des Couturières

(Martinvast)

 

 

- Dès le drapeau en berne, les attaques ont commencé à mouvementer la course.

Au premier passage sur la ligne, l'échappée du jour prend forme. On y retrouve Anthony et Charly.

Après quelques km, l’échappée se voit amputée de plusieurs coureurs. Charly se retrouve dans un contre puis au sein du peloton.

Suite à des attaques, des coureurs arrivent à recoller avec l’échappée mais après 3 tours, les tentatives de contre ne mènent à rien et le peloton explose en plusieurs groupes.

Une fois l’échappée sûre de finir en tête, celle-ci se casse en deux.

Malgré de gros relais, Anthony n'arrive pas à intégrer le premier groupe. Il roule donc pour une 6e place.

Au sprint, Anthony arrive à la 11e place.

Derrière, Vincent. F finit dans un petit groupe à la 18e place.

Vincent. J, Florent et Charly finissent au sein du peloton.

On le savait sprinteur depuis longtemps, on l'a redécouvert rouleur dernièrement, et maintenant il est même grimpeur !

Bravo Anthony.

 

" Vincent. J "

 

Un défi pour Jordan

 

Jordan a décidé de se retirer des pelotons durant le mois de Mai, pour traverser la France à vélo.

Salut les gars,

Je vais être absent des pelotons jusqu'à la fin Mai.

Je vais tenter de relever un défi que je me suis lancé , il y a quelque temps.

Je pars aujourd'hui pour Toulouse.

Un peu de foncier n'a jamais fait de mal !

 

" Jordan "

En attendant son retour, ses camarades seront présents dans le Cotentin, durant le mois de Mai.

  • - Martinvast,  le 1 Mai

  • - Montaigu la Brisette, le 13 Mai

  • - Cherbourg en Cotentin, le 16 Mai

  • - Les deux de Valognes, le 19 et 20 Mai

  • - Sideville, le 27 Mai

3e place pour Anthony

( Boufféré)

 

125 au départ sur un circuit de 3,8 km à faire 26 fois. Circuit tout plat mais avec beaucoup de vent et un déluge, un temps de guerrier quoi.

Je fais le début de course en suivant les coups et en tentant de sortir, en vain.

A la mi course, je comprends qu'avec le fort vent de face sur certaine portion, une échappée aura dû mal à voir le jour. Je décide donc de faire le mort jusqu'à l'arrivée.

Dernier tour avec un peloton groupé. Un mec décide de faire le kilo et il ira au bout.

Dans le sprint derrière, je vais chercher la 2e place. Je fais donc 3e de la course.

Dommage les jambes sont là mais c'est pas la même chose de courir tout seul sans les copains...

" Anthony "

Une lutte contre le froid, la pluie et le vent !

( Condé sur Seulles)

 

Après l’échauffement du Mesnilbus hier dont le scénario était écrit, course de guerriers aujourd'hui.

J'ai lutté contre le froid, la pluie, le vent et une bataille contre St Vigor et Bayeux.

Difficile donc de tirer son épingle du jeu, cependant je fais 7.

Conclusion : Course à ne pas faire chaque week-end. 

 

" Pierre. Marie "

 

Pas de repos chez les Bretons !

 

- Charly était présent ces deux derniers week-ends sur le trophée du Coglais, en Bretagne. Trophée qui se dispute sur différentes courses durant toute la saison.

 

Baillé, le 22 Avril :

 

Course faisant partie du trophée du Coglais.

Très joli circuit avec un passage usant en deux paliers au niveau de l'arrivée. Une chaleur digne d'un mois d’Août. Nous sommes 90 coureurs au départ.

La course part sur les chapeaux de roues, pas de repos puisque aucun groupe, n'arrive à s'extirper du peloton.La première heure se court à 43 km/h de moyenne. 

Pour ma part, le rythme étant trop élevé, je me fais sortir au bout de 60 km sur les 110 km prévus au programme.

Pas de regret au vu du niveau plus que relevé sur cette épreuve.

 

Saint Marc le Blanc, le 28 Avril :

 

Maxime et moi même sommes représentants de l'Ust.

Très joli circuit encore une fois qui est usant. Nous sommes 120 coureurs au départ. Départ assez rapide.

Max en forme essaie de se glisser dans plusieurs groupes. Ses différents groupes de 15.20 unités n'ont jamais plus de  15.20 secondes et sont revus à chaque fois.

Le circuit usant fait du dégât dans le peloton à chaque tour.

Course qui se déroule à vive allure et qui finit par une arrivée au sprint massif avec ce qui reste du peloton.

Nous finissons au cul du peloton avec Max, avec une moyenne de 42,3 km/h pour les 110 km.

 

" Charly "

Le Mesnilbus

 

- Dans les différentes catégories, les courses furent mouvementées par des attaques à répétition. Malgré une échappée différente a chaque tour, les courses ont fini en sprint massif

 

- Sur la course Dep 3.4, Richard a joué encore de malchance en crevant une première fois à l’entraînement puis une seconde fois dans les 500m après le départ.

Durant la course, Thierry toujours dans les premières positions du peloton, gère les échappées et tente d’intégrer des groupes d'attaquants.

Dans les derniers tours, une échappée réussit à prendre quelques secondes, et Fabrice décide de dépenser ses dernières forces dans une poursuite pour permettre à Thierry de se reposer et ainsi jouer la victoire.

 

 

Au moment du sprint, Thierry réussit  à virer en tête et à lancer son sprint en premier. Malheureusement en manque de force, il se fait doubler dans les derniers mètres avant la ligne d'arrivée.

 

Comme pour les Dep ½, la course à été très animée.

Malgré de nombreuses tentatives, l'arrivée c’est fait au sprint.

Je finis 14e, Fabrice a couper à 2 tours de l'arrivée et Richard avait décidé quand à lui de faire sa journée de crevaison, une à l'échauffement et un autre 600m après le départ, avec des roues différentes, quand sa ne veut pas...

 

" Thierry "

- Sur la course Dep 1.2, même scénario, les rouges et noirs, restent dans les premières positions du peloton, et essaient d’insérer dans chaque échappée un coureur différent.  Malgré les nombreuses attaques, aucune échappée ne réussit à prendre le large et la victoire se joue au sprint.

 

Tout comme Thierry, Florent réussit à lancer son sprint dans les premières positions. Et comme tous poissons pilotes, il s’écarte au bon moment, pour laisser le dernier effort aux sprinteurs.Les 3 mecs dans sa roue réussissent à composer le podium final.

 

 

Malheureusement, aucun coureur de l'Ust n'était présent dans sa roue, mais cela fut tout de même un bon exercice pour les futures victoires du club.

 

Course très animée du début à la fin avec de multiples tentatives de Vincent, Florent et moi même pour essayer de partir dans la bonne échappée.

Rien n'y fait, c'est au sprint que le peloton d'une cinquantaine d'unité se dispute la victoire.

Je fais 7e et Florent 19e.

 

" Jerome. L "

Coordonnées

Adresse Club UST :

11 rue Gustave Flaubert

50120

Equeurdreville-Hainneville

 

Adresse mail :

contact@ustcyclisme.fr

 

Président :

Thierry PROVOST

     

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

Main Page Contacts Search